Just be mine. ♡
VIP ROOM

bhbhjjh
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Just be mine. ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Drop that sh*t Life.
avatar
Drop that sh*t Life.
Awards : 440
Je suis à Londres depuis le : 18/01/2015
Je suis actuellement : Chayn forever ♡
On me connait aussi sous : shiloh ♡

Planning : Chanteur

MessageSujet: Just be mine. ♡ Lun 9 Fév - 10:05



j’étais impatient. Mais impatient dans le genre, excité comme une puce. Depuis ce matin, je savais que Cher allait venir dormir à la maison. Je ne tenais plus en place. Bon voilà, c’était parti d’une blague tout ça, et ça avait fini par arriver. Elle allait venir. J’avais des étoiles dans les yeux tellement je jubilais à l’idée de la retrouver. Elle m’avait envoyé une tonne de texto durant la matinée, me tenant en haleine quant à son choix de pijama ou encore le fait qu’elle allait se marier avec ma couette mais là, j’étais à bout. Il fallait que je la voie. Tout de suite et ce ne fut pas trop demandé car son taxi venait de la déposer juste devant la maison. Bah ouais, je guettais par la fenêtre, que voulez vous … alors que j’allais ouvrir la porte, je disais à ma mère « Cher est là, ima ! » avant d’ouvrir et d’aller la retrouver d’un pas qui se voulait sûr de lui et en même temps, légèrement tremblant d’excitation. Je la voyais, elle était là et elle allait me rendre complètement dingue, je le savais. Sans même demander mon reste, je me penchais vers elle pour capturer ses lèvres avec une douceur dont moi seul avait le secret puis, je me relevais légèrement pour lui offrir un léger sourire amusé, ajoutant « salut, beauté » avant de m’approcher du coffre. Elle avait fait une tonne de shopping semblait-il et en bon chevalier servant que j’étais, je récupérais la totalité de ses paquets pour les amener à la maison. La suivant avec prudence, je remarquais que ma mère était déjà sur le pas de la porte, les bras grands ouverts afin d’accueillir son invitée. J’eus un petit sourire amusé, les laissant échanger les nouvelles avec un plaisir feint et puis, au bout de dix bonnes minutes, je m’éclaircissais la gorge pour dire à ma mère « ce serait bien qu’on rentre pour que j’puisse poser tout ça, ima » et elle rigolait légèrement avant d’ajouter « bien sûr, zayni. J’en oublie mes bonnes manières ». je les regardais rentrer alors que ma mère prenait de nouveau Cher en otage pour lui demander ce qu’il y avait de nouveau dans sa vie, en profitant pour la complimenter à nouveau sur sa tenue vestimentaire etc … je montais l’escalier pour aller déposer tous ses sacs dans ma chambre puis, je redescendais d’un pas serein alors que je me rendais compte qu’elles n’avaient pas bougé d’un pouce. Attrapant délicatement ma petite princesse par la taille, je disais à ma mère « bon ima, tu me la laisses un peu ? y’a que toi qui profites d’elle depuis qu’elle est arrivée » avant de lui lancer un petit sourire amusé auquel elle répondit presque aussitôt « oui, bien sûr. De toute façon, je dois préparer le repas de ce soir. Montez, je vous appellerais quand ce sera prêt. » alors qu’elle se dirigeait vers la cuisine et que je poussais Cher à nouveau vers l’escalier pour rejoindre ma chambre …



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
twerk like a swaggy lion
avatar
twerk like a swaggy lion
Awards : 125
Je suis à Londres depuis le : 26/01/2015
Je suis actuellement : la perfect et sexy cher lloyd.
On me connait aussi sous : tu connais sans doute une brune particulièrement adorable qui jouait dans " les sorciers de waverly place" ? ben c'est elle.

Planning : chanteuse pour le plus grand plaisir de certain, mais surtout pour le mien.

MessageSujet: Re: Just be mine. ♡ Lun 9 Fév - 17:06


Depuis ce matin, je maintenais Zayn en haleine sur ma venue chez lui, et depuis ce matin je le taquinais sans cesse sur mon mariage avec sa couette si douce et protectrice. Mais franchement, ce soir je me marie avec elle, Zayn sera le prête, pas de honte à avoir, haha. Mais, le moment le plus romantique, c’est quand même quand il m’a envoyé qu’il m’aimait et que je lui manquais. Ses sms étaient devenus de plus en plus insistant sur le fait de me voir, et je n’avais su que me balader dans les boutiques pour choisir le pyjama parfait. Quel idée d’oublier le mien aussi, j’étais vraiment une tête en l’air. Ce que monsieur ne savait pas, c’était que j’avais acheté deux pyjamas, le pyjama sexy ainsi que mon one piece, et qu’une très grosse surprise l’attendait ce soir. Oui, monsieur allait d’abord être déçu pour finalement avoir une très belle surprise. À peine que je sortais de la voiture et que je lui envoyais un message, il sortait déjà de chez lui pour m’accueillir, c’était un vrai gentleman dis donc. Il s’avançait vers moi, m’offrant un baiser de salutation et quand nos lèvres se quittaient je souriais. « Bonjour bel étranger. » Je le voyais aller vers le coffre et récupérer mes nombreux sachets de shopping, avant de me tourner vers la porte et de voir sa mère, les bras grands ouverts. Je courais presque pour aller dans ses bras la serrant fort contre moi, elle m’avait manquée elle aussi. « Trisha, ça me fait tellement plaisir. » Nous commencions déjà à parler, et après un court instant, Zayn se faisait entendre pour que nous rentrions à l’intérieur. Il avait raison, nous n’allions pas rester ici à papoter, mieux valait une bonne tasse de thé. Je la suivais pour rentrer et à peine la porte passée que nous avions continué à discuter un petit moment, laissant le temps à Zayn d’aller déposer mes sachets dans sa chambre. Je ne l’avais même pas entendu revenir que je sentais ses mains passer autour de ma taille et sa tête venir se poser sur mon épaule, pour dire quelques mots à sa mère. Il était réellement jaloux de la complicité que j’avais avec elle et personne n’allais lui en vouloir, parce qu’elle même elle nous disait aller faire à manger et qu’elle nous appellerait quand ce serait prêt. Zayn m’emmenait vers les escaliers que je commençais à monter avec lui et quand nous étions enfin à l’étage, je passais mes bras autour de son cou pour l’embrasser fougueusement. Puis mes mains redescendaient et je le lâchais complètement pour aller dans sa chambre, enlevant mes chaussures que je posais à l’entrer de cette dernière pour aller vers le lit et m’affaler sur ce dernier. « Ho ma douce couette, tu m’avais terriblement manqué. » Puis je me m’étais sur le dos, regardant le plafond avant de relever mon buste et de dire à mon hôte. « Qu’attendez-vous pour nous rejoindre monsieur Malik. » Je souriais impatiente de pouvoir l’embrasser à nouveau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drop that sh*t Life.
avatar
Drop that sh*t Life.
Awards : 440
Je suis à Londres depuis le : 18/01/2015
Je suis actuellement : Chayn forever ♡
On me connait aussi sous : shiloh ♡

Planning : Chanteur

MessageSujet: Re: Just be mine. ♡ Lun 9 Fév - 17:11



alors que je montais l’escalier derrière elle, je me réjouissais déjà de ne l’avoir rien que pour moi. ma mère était bien gentille au fond mais j’en avais marre de passer après elle alors que Cher était avant tout ma copine. Ah oui, c’est vrai, j’avais oublié ça. Maintenant, je pouvais me comporter en douceur avec elle parce qu’elle faisait partie de moi. alors que l’on arrivait en haut de l’escalier, j’eus droit à un baiser passionné et fougueux. Je me laissais faire alors que je prenais plaisir à la voir tout commander d’un coup. Au moins, je ne passerais pas pour celui qui quémandait tout le temps un contact. Puis, je la vis enlever ses chaussures avant de rentrer dans la chambre et je restais un moment à la porte, la regardant d’un air amusé tandis qu’elle faisait une véritable déclaration d’amour à ma couette. Si je n’avais pas été un tant soit peu intelligent, j’aurais même pu être jaloux de ma couette qui avait le droit à un câlin plus affirmé que moi. je passais le pas de la porte alors qu’elle me demandait quand est-ce que j’allais la rejoindre. Je lui offris un petit sourire amusé alors que je fermais la porte derrière moi, prenant le soin de mettre un tour de verrou pour ne pas être dérangés par mes parents … ou même mes sœurs. Même si ce n’était rien de m’allonger avec elle, les familles musulmanes étaient quand même pour certaines encore très peu tolérantes vis-à-vis des contacts hors mariage si bien que, comme je connaissais mon père et les radoteuses de la famille, je préférais nous « mettre en sécurité » plutôt que de craindre un incident diplomatique. J’ajoutais avec un amusement certain « ah, parce que t’as besoin de moi, maintenant ? » puis, je m’approchais du lit sans pour autant monter dessus. Je m’accroupissais à sa gauche, la regardant avec un regard rieur alors que je commençais à prendre mon paquet de clopes pour m’en fumer une. Puis, après l’avoir allumé, je me relevais pour aller ouvrir la fenêtre afin que ma douce mère ne passe pas encore dix ans à me dire que j’avais enfumé la maison. Tirant quelques lattes, je revenais alors vers le lit, m’asseyant sur le bord puis, j’ajoutais en plaisantant « non mais j’ai bien compris que ma couette comptait plus que moi, je voudrais pas vous déranger dans vos retrouvailles » puis, je sentis mon portable vibrer contre ma cuisse, l’attrapant avec une lenteur non feinte. J’avais pas envie de répondre. Surtout quand je vis le nom de « modest! » s’afficher à l’écran. Il voulait quoi ? me parler de ma pause, du groupe, des concerts ? c’était visiblement pas le moment de m’emmerder. J’appuyais donc sur le bouton pour éteindre mon téléphone puis, je le posais sur la table de chevet avec un air légèrement soucieux. J’avais dit que je ne voulais plus recevoir d’appels et pourtant, ils s’accrochaient comme des moules à leur rocher. Ça me cassait les couilles royalement … je tirais une nouvelle latte de ma cigarette, me rendant compte que j’aurais peut-être besoin de quelque chose de plus fort pour surmonter tout ça. Jetant un regard en coin à Cher, je décidais de penser à autre chose et de ne pas gâcher cette soirée qui serait sans aucun doute, inoubliable. Je lui disais donc « j’ai hâte de voir vos enfants couettes ! » sur un ton toujours aussi rieur. Elle me cherchait, elle voulait que je vienne à côté d’elle ? et bien, j’allais la faire baver d’envie comme elle me l’avait fait toute cette belle journée …



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
twerk like a swaggy lion
avatar
twerk like a swaggy lion
Awards : 125
Je suis à Londres depuis le : 26/01/2015
Je suis actuellement : la perfect et sexy cher lloyd.
On me connait aussi sous : tu connais sans doute une brune particulièrement adorable qui jouait dans " les sorciers de waverly place" ? ben c'est elle.

Planning : chanteuse pour le plus grand plaisir de certain, mais surtout pour le mien.

MessageSujet: Re: Just be mine. ♡ Lun 9 Fév - 17:12


J’étais vraiment trop adorable, à me frotter contre sa couette, à lui faire des petits bisous. J’étais trop heureuse d’être revenue pour la voir, elle me remplissait de bonheur cette couette, je ne voulais plus la quitter. Mais, j’en oubliais presque mes bonnes manières, avant de dire à Zayn de me rejoindre sur son lit. Je le voyais un peu fâcher que j’ai autant de complicité avec cette couverture, mais en même temps, elle portait son odeur, donc comment ne pas l’aimer. Il fermait la porte grâce au verrou et je rigolais à cette action intérieurement, parce que si sa mère essayait de rentrer, nous étions dans l’impasse du " ho mince, on va se faire découvrir ". Sauf que bien sûr, nous ne faisions rien de répréhensible. Du moins, rien pour le moment. Je ne savais pas comment allait se dérouler la soirée, mais j’avais presque envie de déjà l’embrasser non-stop. Sauf que oui, il était vexé dans sa nature humaine et il me faisait bien comprendre que je ne lui avais pas donné de raisons pour me rejoindre dans ma love story avec son lit. Je le voyais s’accroupir à côté du lit et me regarder, je me recouchais donc, ne le quittant pas des yeux, sourire sortit. Il prenait ses cigarettes, et en allumait une. C’était de la provocation on je ne m’y connaissais pas. Mais pas du tout. Je le suivais du regard, il ouvrait la fenêtre, sans doute pour que l’odeur ne reste pas, et que sa mère ne lui fasse pas de réflexion dessus. Rusé le petit. Rusé. Je regardais la fumer sortir de sa bouche comme une inspiration constante, et puis il venait poser ses fesses si irrésistible sur le bord du lit. Il me lâchait tout ce qu’il avait sur le cœur avec sa couette, et je préparais minutieusement ma réponse, parce qu’il n’allait pas s’en sortir comme ça, ho non. Je souriais alors, me tournant pour ne plus le voir et continuer de caresser cette couette. Je sentais une légère vibration, mais je ne bougeais pas, s’il voulait prendre cet appel, qu’il le fasse, ça me donnerait plus de temps et de chance pour le mettre bien dans l’embarrât. J’entendais un objet se poser sur sa table de nuit et il disait à nouveau une phrase sur sa couette, comme si je pouvais vraiment avoir des enfants couettes. Quel emmerdeur alors. Dès que je n’allais pas dans son sens, tout était bon pour m’embêter dis donc. Je me tournais alors vers lui, me levant et rampant pour être derrière lui. Passant mes cuisses aux deux extrémités de son corps, passant mes doigts frais sous son tee-shirt, caressant sa peau douce avant d’approcher ma bouche de son oreille. « Tu sais, tu possède quelque chose de beaucoup plus intéressant qu’une couette. Mais, c’est à toi de voir si tu voudrais que je te fasse plaisir ou non. » Je le taquinais, comme une déesse. J’avais la voix parfaite pour se genre de situation, coquine mais pas trop quand même. J’enlevais doucement mes mains de sous son tee-shirt, venant prendre dans sa main sa cigarette, prenant une latte dessus avant de me lever du lit et d’aller souffler à côté de la fenêtre. Je lui faisais fasse maintenant, et j’avais élégamment bien fait de mettre se short, si court soit-il. Je prenais encore une latte avant d’aller face à lui, remettant la cigarette dans ses mains, m’asseyant sur ses genoux. Collant mon torse au sien avant de l’embrasser langoureusement. Au bout d’une bonne minute et demi, je stoppais nette, souriant. Passant mes mains dans son cou. « Ho mince, j’avais presque oublié que je serais bientôt madame couette. » Je sortais de sur lui, retournant sur le drap doux, me coucher. Que le jeu commence monsieur Malik, mais ne le pousser pas trop loin surtout.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drop that sh*t Life.
avatar
Drop that sh*t Life.
Awards : 440
Je suis à Londres depuis le : 18/01/2015
Je suis actuellement : Chayn forever ♡
On me connait aussi sous : shiloh ♡

Planning : Chanteur

MessageSujet: Re: Just be mine. ♡ Ven 20 Fév - 15:05



Je sentis ses jambes se coller aux miennes alors qu’elle passait ses mains fraîches sous mon haut. Je restais là, planté comme un con alors que voilà, je me disais que j’avais peut-être un peu abusé au fond. Nan mais, elle l’avait cherché au départ aussi. Elle ne pouvait pas me dire que j’avais eu tort de la charrier un peu. Après tout, elle adorait aussi ma couette ; non ? je ne bougeais toujours pas, sentant mon corps frissonner légèrement alors qu’elle semblait prendre ma cigarette pour tirer une latte dessus. Je souriais. Elle allait me rendre fou, je le savais d’avance. Je me contentais donc de rester assis, un léger sourire amusé se dessinant sur mes lèvres entrouvertes alors qu’elle allait jusqu’à la fenêtre pour expirer la fumée qu’elle venait de tirer. Puis, elle remit la cigarette entre mes doigts avant de s’asseoir face à moi, liant nos lèvres avec une envie passionnée. Je la laissais faire parce que je ne voulais pas la couper dans son élan mais mon envie me rendait carrément impossible à calmer. Si elle continuait, elle savait que je ne m’arrêterais pas là. Alors qu’elle séparait nos lèvres, j’ajoutais sur un ton fébrile « si tu continues, je te saute dessus alors … » avant de finalement couper ce que j’avais envie de dire. Si elle continuait, je ne répondrais plus de rien et tant que mes parents n’étaient pas couchés, j’avais toujours peur qu’elle débarque sans prévenir et qu’elle nous trouve dans une situation gênante. Cependant, Cher n’allait pas plus loin et retournait sagement se coucher sur ma couette. Madame couette, hein. J’esquissais un sourire amusé alors que j’allais jeter mon mégot par la fenêtre. Puis, lui adressant un regard éloquent, je me rapprochais du lit avec l’intention de lui montrer ce que ma couette serait incapable de lui faire dans le même état que moi mais c’est ce moment là que ma mère choisit pour toquer à la porte, ajoutant dans ma langue « zayn, le téléphone pour toi. c’est Modest! il dit que c’est important » alors que je tombais des nues. Il appelait même chez moi, le con. Le retour du connard qui n’a pas encore compris que j’en avais marre de lui et du showbiz. J’ouvris la porte, montrant à ma mère au passage que nous étions plus que sages puis, je pris le téléphone, entendant l’homme prononcer ces quelques mots « zayn, je sais que tu avais demandé à ce que je ne t’appelle pas mais c’est très important les 1D et leurs fans ont besoin que tu reviennes maintenant. Tu ne comprends pas le mal que tu as fait … » lui coupant la parole, j’enchaînais sur un ton furieux « vous n’aviez pas à m’appeler ici. C’est un numéro privé et vous n’avez pas le droit. J’ai pris ma décision de quitter le groupe pour me concentrer sur moi et mes envies. Je ne veux plus vous entendre, foutez-moi un peu la paix » avant de raccrocher sans attendre de réponse. J’allais dans le journal d’appels pour bloquer le numéro devenu indésirable puis, je tendis le téléphone à ma mère, lui adressant un léger sourire blessé. Elle se contentait de passer sa main sur ma joue en chuchotant « je retourne faire à manger, courage » avant de descendre les escaliers d’un pas lent. Je refermais la porte, mettant à nouveau un tour de verrou plus inconsciemment que consciemment en fait puis, j’allais poser mes fesses sur le bord du lit, l’air contrarié. J’ajoutais d’un ton maladroit « je suis désolé pour ça, chérie. J’voulais pas … » avant de me laisser tomber à côté d’elle, à bout de forces.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Just be mine. ♡

Revenir en haut Aller en bas

Just be mine. ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !» [ALERTE] Mine d'or de Péronne assiégée» exploration (pv Mine de charbon)» Crise de la mine» 03. [Immeuble Hemmens/Catalano] The girl is mine
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIP ROOM :: Chapitre III, si londres m'était contée ... :: Centre :: Habitations-